Ateliers d'Éducation à l'Image

DEVENIR JEUNE AMBASSADEUR DE SA SALLe

Des projections cinéma par et pour les jeunes

Un collège ou un lycée partenaire proche d’un point de diffusion du circuit pourra mettre en place en partenariat avec le Cravlor, un atelier de programmation en constituant un groupe de jeunes motivés qui aura le privilège de participer activement à la vie du cinéma dans sa ville et d’organiser des événements.

Le partenaire local aura pour mission de collaborer avec un nouveau public et de permettre aux jeunes ambassadeurs d’organiser des soirées (ou séances) dans la salle de cinéma en mobilisant leurs propres réseaux. Cinéligue Cravlor aura pour mission la coordination des ateliers de programmation et l’organisation de ces soirées sur le territoire. Ces séances de cinéma permettront d’apporter une nouvelle dynamique dans le réseau, une ouverture vers un public jeune et une animation des territoires. Elles auront leurs spécificités selon les territoires, les participants, les points de diffusion et la configuration de la salle…

Les ateliers de programmation sont constitués au minimum de quatre participants et sont animés par un artiste-intervenant, professionnel de l’éducation à l’image expérimenté dans la transmission des enjeux propres à l’image et à la mise en scène. Les programmateurs en herbe auront pour mission de choisir le film « coup de cœur ». L’atelier se clôt par une projection en salle, organisée, animée et mise en valeur par les élèves. Ces jeunes ambassadeurs devront représenter le cinéma auprès de leurs amis et familles.

a la collecte d'IMAGES D'ARCHIVES 

En direction des Etablissements scolaires 

 

Votre Organe de diffusion Cinématographique Cinéligue CRAVLOR, en collaboration avec Image Est, le Pôle de l’image en région Grand Est, vous propose d’organiser un temps de rencontre consacré à la valorisation d’images d’archives de votre ville.

 

Pour cela, le CRAVLOR organise en direction des établissements scolaires, dans un premier temps, deux ateliers de projections, avec l’aide d’un animateur d’IMAGE EST. Ces deux ateliers seront, au choix :

→ Un atelier de grattage qui a pour objectif de fabriquer collectivement un film à partir de la pellicule d’un vieux film en couleur. Le grattage de pellicule implique une recréation du film et c’est aussi l’occasion de découvrir ce support si particulier qu’est la pellicule et de se l’approprier. En effet, au cours de cet atelier, les participants découvriront des extraits de films et manipuleront ainsi la pellicule en détournant les images déjà présentes. Ils donneront  ainsi vie à un « remake » de la séquence choisie de 10 secondes chacun, soit 240 photogrammes.

→ Un atelier de Mash Up est une table de montage qui permet de mixer en direct des extrait vidéos, des musiques, des bruitages et même d'enregistrer des doublages voix, le tout par le biais de simples cartes et d'un micro. Toutes ces opérations sont immédiates et le film obtenu est restituable dans l'instant.

 

Puis dans un deuxième temps, le CRAVLOR organisera une projection d’un film d’archive, réalisé par Image Est qui sera en lien avec les ateliers.

 

Cette projection sera aussi l'occasion de faire découvrir aux élèves, sous forme d’ateliers, ce travail de numérisation et de sauvegarde.

En direction des associations et collectivités territoriales 

 

Le CRAVLOR invite ses partenaires locaux à lancer un appel à collecte d’images d’archives, fixes, animées et réalisées par ses habitants. Ces images, quelques soient leurs formats, leurs supports et leurs origines sont des témoignages de l’histoire du territoire, des petits gestes du quotidien aux grands événements sociaux, culturels et politiques qui, une fois recomposés, constituent notre mémoire collective.

 

A travers son pôle Patrimoine doté de son propre studio de numérisation, Image’Est aura pour mission de numériser les images, les conserver et de les valoriser.

 

Dans le cadre d’une soirée qui sera dédiée aux images d’archives collectées, le CRAVLOR proposera à ses partenaires d’accompagner la diffusion de ces images amateurs à la projection d’un film professionnel à travers une thématique qui émergera de cette collecte.

 

Cette projection sera aussi l'occasion de faire découvrir au grand public sous forme d’ateliers, ce travail de numérisation et de sauvegarde.