FORMATIONS

Cinéligue Cravlor a pour mission d’accompagner et de former les élus, les bénévoles mais aussi des animateurs des structures sociales et culturelles, des professionnels des bibliothèques, des prisions, désireux de proposer du cinéma sur leurs territoires. Ces personnes sont des relais moteurs pour le développement du cinéma itinérant, surtout dans les milieux ruraux. Ces formations seront ouvertes au plus grand nombre en travaillant en étroite collaboration avec les différentes fédérations d’éducation populaire, les autres circuits de cinéma de la Région, le Pôle Régional Image’Est, l’ACIEST.

Le CRAVLOR propose des animations « clé en main » aux partenaires en organisant des modules de sensibilisation.

Les thématiques sont diverses et seront étalées sur l’année : comment débattre autour d’un film? comment accompagner une sortie cinéma ? comment fidéliser le public ? comment travailler en direction du public adolescent ? comment intégrer les pratiques numériques au sein des salles ?.

 

Le CRAVLOR développe des partenariats avec des plateformes numériques permettant d’être force de propositions auprès de son réseau

A distance ou en présentiel, ces temps de sensibilisation seront un moyen d’aller à la rencontre des partenaires, et d’apporter un temps d’échange entre les formateurs et les participants.  

En présentiel, la proximité permettra de se rendre dans la salle directement pour en comprendre les problématiques et les axes possibles d’animations et d’ateliers réalisables au sein du lieu.

Quelques pistes de formation :

Comment préparer, accompagner et débattre autour d’un film en salle ?

Par le biais d’aller-retours entre la théorie et la mise en oeuvre d’exercices, les participants auront la possibilité de se plonger eux-mêmes dans le débat, dans la pratique et pourront ainsi acquérir des outils simples et faciles à mettre en oeuvre pour préparer et accompagner les publics lors de séances de cinéma ou de projections spéciales.

 

Débattre avec les enfants : comment aborder un film avec le jeune public ?

Quelles approches (techniques, artistiques, sociétales) peut-on développer avec lui lors d’une discussion, d’un débat ? Comment le rattacher au monde, à d’autres films, aux préoccupations des enfants ? Quels sont les intérêts pédagogiques d’une telle démarche ?

 

Comment parler et travailler avec le public adolescent ?

Pour répondre à cette question cruciale à laquelle est confrontée la plupart des animateurs et exploitants, il est nécessaire de s'interroger d'abord sur leurs pratiques et leurs affinités lorsque l'on parle de cinéma. 

À travers des interventions et des comptes-rendus d’expérience de professionnels du cinéma, cette formation vise à sensibiliser les participants au rapport qu’entretiennent les adolescents au cinéma. Quels films les adolescents aiment-ils regarder ? Vers quels genres de films peut-on les orienter ? Et comment les sensibiliser à une diversité d’œuvres ? Quels types d’animations autour du cinéma leur proposer ? 

Cinéma et pratiques numériques

Les salles doivent aller plus loin dans leur rapport aux territoires, aux publics et plus particulièrement aux jeunes. Ce temps de formation va permettre de réfléchir sur la place de toutes les cultures visuelles (multiplicité des genres, sous-genres, registres cinématographiques) mais également du « non-film » (VR, images numériques, sons, photographies, Jeux vidéos etc). Comment retisser le lien entre les adolescents, les habitants et la salle de cinéma de proximité pour devenir un laboratoire de création entre professionnels et amateurs?

  • Invitation de la plateforme numérique « Ersilia » pour créer des animations en salle

  • Invitation de professionnels pour monter des ateliers de pratique en salle etc…


Ces formations sont assurées par la coordination qui s’en est vue confier la mission par le Ministère de la Culture, à ce titre, la participation est gratuite et se fait sur simple inscription.

DATES DE FORMATIONS 2021

Pour accompagner et dynamiser son réseau diversifié (associations, collectivités territoriales, salles de cinéma, établissements scolaires, équipements culturels...), Cinéligue Cravlor propose des temps de sensibilisation à distance animés par des professionnels, pour renforcer ensemble notre travail autour des animations possibles dans et autour de la salle

 

Plusieurs thématiques seront exploitées pour répondre aux besoins et attentes de nos partenaires; Vous pouvez vous inscrire dès maintenant!

 

Vendredi 12 février de 14h à 16h 

A la collecte d'images d'archives en partenariat avec Image'est 

Image’Est, pôle régional d’éducation aux images pour la Lorraine, a la particularité d’être également un pôle patrimoine dont la mission est de collecter dans la région Grand Est les images qui reposeraient encore dans des greniers.

Aujourd’hui, on trouve de nombreuses images d’archive amateurs, autant filmiques que photographiques dans les collections d’Image’Est qui représentent plus d’un million de photographies et près de 10.000 films.

Proposer des ateliers pédagogiques d’éducation aux images utilisant ces fonds d’archives permet de parler de la mémoire et de l’histoire d’un territoire tout en les connectant aux images et pratiques du présent. Communément, on entend par « images d'archives » des images du passé.

Cette expression désigne plus particulièrement des archives audiovisuelles de nature non fictionnelle (actualités filmées, reportages) et/ou tournées selon des modalités non professionnelles (images « amateurs », films de famille) qui prennent une valeur de témoignage de l'époque à laquelle elles ont été tournées, même si initialement elles n'ont pas forcément été pensées à cette fin.

Filmer, c'est enregistrer un fragment d'époque en une succession d'images, qui prennent valeur de témoignage a posteriori. Mais comme les images d’aujourd’hui, ces images ne sont jamais qu'une représentation de la réalité d'un autre temps. La manière de filmer, le choix des sujets, les techniques utilisées ou encore la nature des images façonnent ces traces audiovisuelles du passé qui peuvent être questionnées tout en jouant le rôle de sources historiques si l'on arrive à les faire parler.

Durant ces 2 heures de formation, Lena Quelvennec, coordinatrice du pôle régional d’éducation aux images, vous proposent de découvrir un nouveau projet en collaboration avec le CRAVLOR. Projections de films, collectes d’archives amateurs en lien avec votre région et ateliers d’éducation aux images pourront ainsi être associé afin d’organiser des événements culturels et intergénérationnels valorisant le territoire, son histoire et ses habitants

Inscription en ligne 

https://framaforms.org/inscription-module-a-la-collecte-dimages-darchives-1611066838

 

Jeudi 18 février de 14h à 16h

Comment animer un ciné-débat?

Le ciné-débat est une action collective visant à permettre l’accès à la culture et favoriser l’expression et la prise de parole en public des publics (jeune public, personnes en situation de précarité sociale, grand public). L’action consiste en la projection d’un long métrage dans une salle de cinéma, suivie d’un débat d’idées animé par des animateurs, des responsables de salle de cinéma, des enseignants en lien avec les ressentis, réflexions, impressions laissés par le film.

Mahjouba Galfout, directrice du CRAVLOR présente les méthodes d'animation, les pistes possibles pour accompagner une oeuvre cinématographique en salle de cinéma ou hors salle 

Inscription en ligne 

https://framaforms.org/inscription-module-animer-un-cine-debat-1611067105

 

Jeudi 11 mars de 14h à 16h 

Comment accompagner le film documentaire? 

Accompagner un film documentaire en partenariat avec le Festival Le réel en vue/Centre Le Lierre à Thionville 

La diffusion du cinéma documentaire est un enjeu esthétique, social et politique majeur de notre société. Regarder un film documentaire suppose , pour un grand nombre de spectateurs, de devoir fournir un effort intellectuel particulier dans le but d’accéder à un savoir, à une connaissance du sujet. Pourtant, chaque film documentaire constitue aussi
un point de vue subjectif, une forme cinématographique qui aborde le réel à travers le regard d'un
auteur. De plus, Des "sous-genres" dans le documentaire ont pris formes ces dernières années sur le web. 

Comment s'approprier les démarches d'écriture et de réalisation de ces auteurs? comment vulgariser dans le réseau associatif le cinéma documentaire sous toutes ces formes. 

Thierry Leger, Responsable du Festival Le réel en Vue à Thionville nous donnera des pistes de travail et d'exploitation du film documentaire en direction de tous les publics

Inscription en ligne 

https://framaforms.org/module-comment-accompagner-un-film-documentaire-1611067419

© 2019 CRAVLOR 

1 rue du pré Chaudron,

57070 Metz

Tél : 03 87 50 45 42

Email : cravlorcine@gmail.com