Les demoiselles de Rochefort

La suite

Lycéens et apprentis au cinéma 2020-2021

LDDR_RESTO.tif
LDDR_DD.tif

JOUER, CHANTER, DANSER

 

Le jeu d’acteur dans une comédie musicale suppose trois étapes :

le chant, la danse et le jeu “réaliste“  (l’acteur parle et joue

comme dans un film de fiction classique).

Observez les passages entre ces trois formes de jeu dans le film.

Comment Jacques Demy souligne-t-il le passage de l’un à l’autre ?
Quand ils jouent “normalement“ les acteurs ne regardent jamais la caméra.
Qu’en est-il quand ils chantent ? Les moments intimes et de confidence sont-ils parlés, chantés ou dansés ? La danse ne semble-t-elle pas relayer l’expression des sentiments, lorsque les mots ne suffisent plus ?

Analysez, dans ce sens, le passage du dialogue  à la danse

lors des retrouvailles entre Solange et Andy à la fin du film.
Pour lier la danse et le mouvement naturel, les acteurs, et, en particulier,

Catherine Deneuve et Françoise Dorléac, minaudent, font des manières

et prennent souvent des poses exagérées et amusantes.

Relevez quelques-unes d’entre elles. Que peut-on dire de leur “jeu de jambes“ lorsque les forains viennent leur proposer de faire un numéro ?
Parmi les personnages principaux, tous les personnages dansent-ils ?

Qu’en est-il des habitants de Rochefort, joués par les figurants ?

Quelle image de la ville donnent-ils ?

LDDR_LASCENEDUCRIME.tif
LDDR_P3_PONT.tif
LDDR_LESSOEURS.tif
Make 'em Laugh, chanson célèbre du film "Singing in the Rain"

COMÉDIE MUSICALE

 

Dans le film précédent de Jacques Demy, Les Parapluies de Cherbourg (1963),

les personnages chantaient, mais ne dansaient pas. Ce cinéma, que le cinéaste lui-même appelait “en-chanté“ correspond à son désir de faire un opéra populaire, avec les émotions les plus fortes comme les répliques les plus anodines exprimées à travers le chant

(“Je t’aime“ comme “Passe-moi le sel“).
 

Avec Les Demoiselles de Rochefort, Demy décide de faire une véritable comédie musicale alternant des scènes parlées avec des chansons et des danses. En tant que cinéphile, il est un amateur de ce genre cinématographique : les films musicaux “vous rendent heureux“.

Pour affirmer sa proximité avec les chefs d’œuvres du genre, Demy invite Gene Kelly, star de la comédie musicale hollywoodienne (avec des films mondialement connus comme Chantons sous la pluie de Stanley Donen), à jouer Andy. Gene Kelly chorégraphie lui-même son numéro de danse. Le cinéaste engage également George Chakiris qui vient de triompher dans West Side Story de Robert Wise (1960).


Mais Demy veut introduire du réel dans le monde féerique de la comédie musicale.

Au lieu de tourner en studio, comme c’est la tradition pour ce genre, il plante le décor

de sa comédie musicale dans les vraies rues de Rochefort.

Retrouvez la vidéo pédagogique ici

"Make 'em Laugh"-"Chantons sous la pluie"

"America" -"West Side Story"

Essayez de retrouver et traduire les paroles de chaque chanson !

DÉCORS : ENTRE RÉEL ET MAGIE

Jacques Demy veut faire une féerie en décors réels. Dans les trois extraits ci-dessous, observez la relation entre décor, figurants et personnages.
Comment la ville est-elle transformée pour correspondre à un univers féerique ? Quels gestes reprennent les formes arrondies du magasin de Simon ? Malgré l’aspect irréel des trois décors, la vraie ville a-t-elle disparu ? Qu’est-ce qu’il en reste ?

Le retour ici

La fin ici

© 2019 CRAVLOR 

1 rue du pré Chaudron,

57070 Metz

Tél : 03 87 50 45 42